Nivada

Découvrez l’histoire de cette marque…

… enfin, le peu que l’on en sait !

L’histoire démarre d’ailleurs sur une erreur suscitée par les actuels représentants de la marque elle-même, qui revendiquent une fondation en 1879…

En réalité, la société Nivada, entreprise familiale, fut établie à Granges (Grenchen, Suisse) en 1926 par Otto Wullimann, Hermann Schindler et Jakob Schneider. Dans le registre du commerce suisse, consulté par Joël Pynson, elle est enregistrée sous le nom Wullimann Schneider et Cie, Fabrique d’horlogerie Nivada. Pour Joël Pynson, « Jacob Schneider, son fils Max et Robert Lerch, qui avait rejoint l’entreprise en 1937, semblent avoir été les personnes qui ont le plus compté pour l’entreprise. Max était d’ailleurs toujours à la tête de l’entreprise en 1976. »

Relativement confidentielle dans les premières décennies, la marque s’illustre tout de même pour être l’une des premières à fabriquer des montres automatiques. Ses catalogues d’avant-guerre laissent également apparaître des modèles innovants : montres baguettes, montres à double cadran ou en « acier inrouillable » (sic). Toutefois, c’est après la Seconde Guerre mondiale que Nivada prend réellement son essor en développant des modèles attractifs autour de mouvements ETA ou Phenix.

C’est plus précisément dans les années 1950 que l’histoire semble s’accélérer. Dans la perspective de l’Année géophysique internationale, déjà évoquée sur ce blog à propos de la Zenith S.58, Nivada saisit en effet l’opportunité de l’événement pour lancer une montre automatique étanche, l’Antarctic. Celle-ci va accompagner les membres de l’expédition polaire Deep Freeze 1 organisée par la Marine américaine en 1955-1956 dans le cadre d’une campagne internationale d’exploration du pôle Sud. Ce partenariat assurera le succès du modèle et la notoriété de Nivada, qui produira des Antarctic pendant de nombreuses années.

L’image de marque associée aux grandes explorations et aux conditions difficiles sera renforcée en 1964 avec le lancement de la Depthomatic, première montre de plongée à disposer d’un indicateur de profondeur, ou bathymètre, puis de la Depthmaster, en 1965, capable de supporter une pression de 100 atmosphères, ce qui correspond à 1000 mètres de profondeur.

C’est à la même époque que la marque est rebaptisée Nivada-Grenchen à la suite d’un contentieux (ou d’une menace de contentieux ?) provoqué par la marque américaine Movado, celle-ci s’estimant lésée par la proximité phonétique des deux appellations. C’est peut-être pour la même raison que l’on rencontre aussi des Nivada commercialisées sous la marque Croton, du nom de l’importateur américain, avec des combinaisons de nommages variées (Croton, Croton-Nivada, Croton Nivada Grenchen).

Ce sera notamment le cas d’un autre modèle au long cours : le Chronomaster Aviator Sea Diver, lancé en 1963 et commercialisé sous ces différentes appellations jusqu’au milieu des années 1970.

NIVADA GRENCHEN Chronomaster - Img Fred Chrono 02

Par la suite, comme tant d’autres entreprises horlogères, l’histoire se perd dans le brumes de la crise et de la ruée vers le quartz. La société aurait cessé son activité à la fin des années 1970. Nivada existe pourtant toujours, sous pavillon mexicain depuis les années 2000, revendiquant désormais sa véritable année de naissance, 1879. La production actuelle, composée de modèles quartz d’inspiration sportive et « fun » au goût douteux, ne méritera cependant pas qu’on s’y attarde ici… Il a même été question de recours contre l’appellation « Swiss » revendiquée par une marque qui est aujourd’hui loin de ses racines helvétiques.

 

Références
Remerciements
  • Un grand merci à Joël Pynson, coauteur de l’ouvrage  Chronographes de collection, qui m’a apporté des informations précieuses et permis de corriger quelques erreurs !…

3 commentaires sur « Nivada »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s