Triton Spirotechnique 2019 : le retour du batracien

Après avoir remis Triton sur une trajectoire viable avec la Subphotique, Philippe Friedmann et Jean-Sébastien Coste poursuivent leur démarche de restauration d’une marque qui, originellement dans l’escarcelle de Dodane, n’avait pas résisté à la crise des années 1970. Disponible au plus tard en septembre, c’est une nouvelle Spirotechnique, plus proche du modèle d’origine, que l’on révèle ici en avant-première.

Lire la suite de « Triton Spirotechnique 2019 : le retour du batracien »

Titus Calypsomatic : les cadrans

De la 5913 à la 3552, pas moins de neuf références ont rythmé la carrière de cette montre de plongée entre 1962 et 1978. Chronographes.net les a toutes passées toutes en revue. Pour s’y retrouver plus facilement, les principales caractéristiques font désormais l’objet d’une typologie. Première partie : les cadrans.

Lire la suite de « Titus Calypsomatic : les cadrans »

Baltic : l’Aquascaphe à l’horizon

Ça se précise pour l’Aquascaphe, la dernière née de la jeune marque française Baltic : dans trois petites semaines, le guichet sera ouvert pour précommander cette montre de plongée néo-vintage dont je vous avais parlé dans un précédent article et que j’ai eu la chance de passer au poignet il y a quelques jours.

Lire la suite de « Baltic : l’Aquascaphe à l’horizon »

Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf

Voici un modèle que je n’espérais pas trouver un jour… Je l’avais découverte, comme sans doute quelques autres collectionneurs, au travers de la revue publiée par Matts sur le forum Montres mécaniques. Une montre de plongée « primitive » comme il les affectionne, mais pas comme les autres : avec 39 mm de diamètre, un cadran incroyable, une carrière confidentielle et l’extrême rareté qui en découle, la Scafograf 200 réunissait tous les ingrédients des montres « Graal ». Maintenant qu’elle est là, elle mérite bien une revue et même un peu plus que ça.

Lire la suite de « Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf »

Les plongeuses néo-vintage de la rentrée

une montre des années 1960 en immersion en 2018, c’est soit une grosse erreur, soit une épave, Qu’il soit plongeur ou simple baigneur, l’amateur de vintage doit laisser sa montre au sec ! pour apaiser sa frustration, de plus en plus de marques proposent des modèles rappelant les anciennes tout en répondant aux critères d’étanchéité actuels. En voici deux qui s’annoncent pour cet automne, la Baltic Aquascaphe et la Méraud Bonaire.

Lire la suite de « Les plongeuses néo-vintage de la rentrée »

ZRC Grands-Fonds 300 m North Adventure

Promise pour le printemps mais livrée en juillet, cette « montre qui venait du froid » a attendu l’arrivée des chaleurs accablantes de l’été pour se présenter au courrier et, Malheureusement, elle ne laisse pas de glace…

Lire la suite de « ZRC Grands-Fonds 300 m North Adventure »

Ces jours-ci, le néo-vintage français fait transpirer les amateurs…

Actualité chaude en ce moment dans l’horlogerie hexagonale : trois marques tricolores chères au cœur des amateurs de montres font parler d’elles sur le terrain du néo-vintage avec des nouveautés particulièrement alléchantes.

Lire la suite de « Ces jours-ci, le néo-vintage français fait transpirer les amateurs… »

Titus Calypsomatic 8895 et 8940 : nouvelle génération

Les références 8895 et 8940 marquent l’évolution ultime de la Calypsomatic : nouveau boîtier, verre minéral : la Titus adopte le style extrême-oriental des seventies.

Lire la suite de « Titus Calypsomatic 8895 et 8940 : nouvelle génération »

Titus Calypsomatic 7985 : une vraie « big crown » sans descendance

On pourrait presque la qualifier de « hors série »… La Titus Calypsomatic réf. 7985 est, nonobstant la réf. 3552 apparue en dernier pour « finir les stocks », la dernière des Calypsomatic à utiliser une variante du boîtier à cornes percées. Ce n’est pas la moindre de ses particularités…

Lire la suite de « Titus Calypsomatic 7985 : une vraie « big crown » sans descendance »