Votre collection de montres mécaniques

L’un des objectifs de ce site est de contribuer, à son modeste niveau, à faire aimer les montres pour autre chose que leur vocation utilitaire, somme toute limitée : pour leur esthétique, leurs qualités mécaniques, leur histoire horlogère, familiale, militaire… bref, pour toutes ces sortes de raisons qui en font des objets à la fois si courants et si uniques.

C’est à ce titre que nous nous écartons, le temps d’un article, des montres vintage auxquelles ce site est voué, pour rendre compte d’un livre publié il y a peu par Nicolas Esposito et sobrement intitulé Votre collection de montres mécaniques (éd. Eyrolles). L’ouvrage est en effet essentiellement illustré de productions contemporaines mais son thème est la collection.

L’auteur, enseignant-chercheur dans le domaine de l’expérience utilisateur, étudie « la manière dont les choses sont conçues, réalisées et utilisées ». Il théorise le sens pratique, en quelque sorte. Son profil scientifique explique sans doute le caractère atypique et un peu déroutant de l’ouvrage. Dans un domaine essentiellement marqué par la passion, le coup de cœur, Nicolas Esposito s’est lancé un défi impossible : modéliser des structures de collections et des stratégies et méthodes d’acquisition en fonction de différents critères, illustrés par des modèles censés former un exemple de sélection.

Le résultat pourra intéresser et donner quelques pistes à un débutant, au prix de beaucoup de rappels de simple bon sens mais avec un effort pour faire le tour de toutes les questions à se poser pour aborder le sujet. Nous devons en revanche avouer que le livre n’apportera pas grand-chose à un collectionneur un peu aguerri qui a, normalement, soit intégré ces bonnes pratiques soit délibérément choisi de les ignorer pour, en définitive, faire primer l’instinct et le plaisir. L’ouvrage n’est d’ailleurs pas recommandé à ces derniers !

L’un des intérêts du livre est qu’il collecte plusieurs interviews : le designer Éric Giroud, des acteurs de l’industrie horlogère parmi lesquels notre ami Étienne Malec, fondateur de la marque Baltic ou encore Giovanni Moro, co-géniteur d’Unimatic, des collectionneurs… Ces entretiens intercalés ramènent une touche d’humanité dans un exercice qui aurait relevé, sans cela, de la démonstration implacable au point que le titre aurait alors été Votre Collection mécanique de montres.

Nicolas ESPOSITO, Votre Collection de montres mécaniques, éd. Eyrolles, 2018.

Au final, un débutant soucieux de bien faire ses devoirs avant de se lancer dans le remplissage de sa « boîte de six » à base de montres contemporaines trouvera dans l’ouvrage des points de repère intéressants pour lui éviter quelques erreurs. Le passionné venus aux montres par le cœur, les sens et les tripes pourra passer son chemin…

Nicolas ESPOSITO, Votre Collection de montres mécaniques – Une sélection de modèles à combiner selon vos usages, éd. Eyrolles, 2018. 208 p., 30 €.

Baltic : l’Aquascaphe à l’horizon

Ça se précise pour l’Aquascaphe, la dernière née de la jeune marque française Baltic : dans trois petites semaines, le guichet sera ouvert pour précommander cette montre de plongée néo-vintage dont je vous avais parlé dans un précédent article et que j’ai eu la chance de passer au poignet il y a quelques jours.

Lire la suite de « Baltic : l’Aquascaphe à l’horizon »

Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf

Voici un modèle que je n’espérais pas trouver un jour… Je l’avais découverte, comme sans doute quelques autres collectionneurs, au travers de la revue publiée par Matts sur le forum Montres mécaniques. Une montre de plongée « primitive » comme il les affectionne, mais pas comme les autres : avec 39 mm de diamètre, un cadran incroyable, une carrière confidentielle et l’extrême rareté qui en découle, la Scafograf 200 réunissait tous les ingrédients des montres « Graal ». Maintenant qu’elle est là, elle mérite bien une revue et même un peu plus que ça.

Lire la suite de « Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf »

Les plongeuses néo-vintage de la rentrée

une montre des années 1960 en immersion en 2018, c’est soit une grosse erreur, soit une épave, Qu’il soit plongeur ou simple baigneur, l’amateur de vintage doit laisser sa montre au sec ! pour apaiser sa frustration, de plus en plus de marques proposent des modèles rappelant les anciennes tout en répondant aux critères d’étanchéité actuels. En voici deux qui s’annoncent pour cet automne, la Baltic Aquascaphe et la Méraud Bonaire.

Lire la suite de « Les plongeuses néo-vintage de la rentrée »

ZRC Grands-Fonds 300 m North Adventure

Promise pour le printemps mais livrée en juillet, cette « montre qui venait du froid » a attendu l’arrivée des chaleurs accablantes de l’été pour se présenter au courrier et, Malheureusement, elle ne laisse pas de glace…

Lire la suite de « ZRC Grands-Fonds 300 m North Adventure »

Omega Speedmaster Speedy Tuesday : le retour du retour d’Ultraman…

En lançant une interprétation moderne de la Speedmaster Ultraman pour cette deuxième édition estampillée #SpeedyTuesday, Omega réalise un coup de marketing intéressant.

Lire la suite de « Omega Speedmaster Speedy Tuesday : le retour du retour d’Ultraman… »

Ces jours-ci, le néo-vintage français fait transpirer les amateurs…

Actualité chaude en ce moment dans l’horlogerie hexagonale : trois marques tricolores chères au cœur des amateurs de montres font parler d’elles sur le terrain du néo-vintage avec des nouveautés particulièrement alléchantes.

Lire la suite de « Ces jours-ci, le néo-vintage français fait transpirer les amateurs… »

Yema lance officiellement le premier modèle de sa gamme Heritage : la Superman

On en sait plus sur la nouvelle gamme Heritage de Yema : avec le lancement aujourd’hui des pré-commandes de la Superman Heritage, la marque française en a profité pour détailler ce nouveau modèle (très très fidèle à celui d’origine) et lever un coin de voile sur les trois chronographes qui vont suivre dans les mois à venir…

Lire la suite de « Yema lance officiellement le premier modèle de sa gamme Heritage : la Superman »

The Speedmaster Chronicles #1 – James H. Ragan, The Man Responsible for the « Moonwatch »

Dans cette vidéo mise en ligne par le site Monochrome-watches.com, James H. Ragan, qui n’est autre que l’homme qui, à la NASA, supervisa les tests effectués sur les chronographes candidats à l’accréditation pour les missions Apollo. Brisant quelques idées reçues, « Jim » raconte pourquoi et comment le chronographe Speedmaster fut le seul à passer l’ensemble des tests avec succès pour devenir, quelques années plus tard, la fameuse Moonwatch. Dix minutes rares et passionnantes !

Cette vidéo est la première d’une série de cinq consacrées à l’Omega Speedmaster.

  1. James H. Ragan, l’homme qui a fait du Speedmaster la « Moonwatch »
  2. Robert-Jan Broer, « Mister Speedy Tuesday »
  3. @vintagewatchzilla, collectionneur
  4. Aurel Bacs, commissaire-priseur chez Phillips Watches