Zenith réf. A277 : il ne lui manque qu’une star…

Entre les Rolex Daytona, Omega Speedmaster et Heuer Autavia, le marché des chronographes sportifs est bien occupé à la fin des années 1960. Dans le radar des collectionneurs, ces trois modèles occupent les places d’honneur, occasionnellement concurrencés par Universal Genève, Girard Perregaux ou Mathey Tissot. Zenith, avant l’apparition du calibre El Primero qui reste en mémoire comme le premier mouvement de chronographe automatique, avait pourtant largement de quoi se défendre avec son A277.

Lire la suite de « Zenith réf. A277 : il ne lui manque qu’une star… »

GTG subaquatique en 1970…

Anémones mécaniques sous l’objectif d’Arnaud de Rosnay dans le magazine Vogue d’avril 1970.

Incroyable photo exhumée par Pierre-Jean M., auteur de l’excellent blog Soblacktie.com (merci pour le partage)…

Publiée dans Vogue magazine en avril 1970 et réalisé par Arnaud de Rosnay, jet-setter, aventurier, photographe, frère de Joël et pionnier du surf en France, ce cliché expose, sur un massif de corail à l’île Maurice, des montres de plongée qu’on oserait à peine porter sous la pluie aujourd’hui : Movado Super Sub Sea, Neptune, Bueche Girod, Seiko, Universal Genève, Longines Ultra-Chron et Rolex Submariner.

Un maximum de rêve dans un minimum d’espace… bientôt disponible en fond d’écran ?

Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf

Voici un modèle que je n’espérais pas trouver un jour… Je l’avais découverte, comme sans doute quelques autres collectionneurs, au travers de la revue publiée par Matts sur le forum Montres mécaniques. Une montre de plongée « primitive » comme il les affectionne, mais pas comme les autres : avec 39 mm de diamètre, un cadran incroyable, une carrière confidentielle et l’extrême rareté qui en découle, la Scafograf 200 réunissait tous les ingrédients des montres « Graal ». Maintenant qu’elle est là, elle mérite bien une revue et même un peu plus que ça.

Lire la suite de « Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf »

Moeris Bathyscaphe : une autre « Baby Blancpain »

Nous avons déjà parlé récemment des Waltham Skindiver. Déclinaison directe des Blancpain Bathyscaphe, — au moins pour les premières versions, — ces jolies petites montres de plongée avaient une autre proche parente, elle aussi sortie de la cuisse de Blancpain : la Moeris Bathyscaphe.

Lire la suite de « Moeris Bathyscaphe : une autre « Baby Blancpain » »

Titus Calypsomatic 7986 : l’apogée

Avec la 7986, la Titus Calypsomatic parvient à maturité. C’est la référence qui, tout en étant l’une des moins rares, est sans doute la plus désirable. Mais attention : elle se décline elle-même en plusieurs versions…

Lire la suite de « Titus Calypsomatic 7986 : l’apogée »

Tudor Submariner : génération Snowflake

Au cours de la longue carrière de la Submariner, il est une période où Tudor a délibérément recherché la distinction par rapport à sa maison mère, Rolex. Cette volonté s’est traduite par l’apparition des versions snowflake, qui ont connu une très honorable diffusion de 1968 à 1980.

Lire la suite de « Tudor Submariner : génération Snowflake »

Les lunettes en bakélite sont-elles vraiment… en bakélite ?

Nombreuses sont les montres de plongée des années 1950 à 1970 équipées de lunettes tournantes. Souvent, ces lunettes disposent d’un insert réputé en bakélite, sauf que…

Lire la suite de « Les lunettes en bakélite sont-elles vraiment… en bakélite ? »