Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf

Voici un modèle que je n’espérais pas trouver un jour… Je l’avais découverte, comme sans doute quelques autres collectionneurs, au travers de la revue publiée par Matts sur le forum Montres mécaniques. Une montre de plongée « primitive » comme il les affectionne, mais pas comme les autres : avec 39 mm de diamètre, un cadran incroyable, une carrière confidentielle et l’extrême rareté qui en découle, la Scafograf 200 réunissait tous les ingrédients des montres « Graal ». Maintenant qu’elle est là, elle mérite bien une revue et même un peu plus que ça.

Lire la suite de « Eberhard Scafograf 200 réf. 11536 et la saga des Scafograf »

Les plongeuses néo-vintage de la rentrée

une montre des années 1960 en immersion en 2018, c’est soit une grosse erreur, soit une épave, Qu’il soit plongeur ou simple baigneur, l’amateur de vintage doit laisser sa montre au sec ! pour apaiser sa frustration, de plus en plus de marques proposent des modèles rappelant les anciennes tout en répondant aux critères d’étanchéité actuels. En voici deux qui s’annoncent pour cet automne, la Baltic Aquascaphe et la Méraud Bonaire.

Lire la suite de « Les plongeuses néo-vintage de la rentrée »

Moeris Bathyscaphe : une autre « Baby Blancpain »

Nous avons déjà parlé récemment des Waltham Skindiver. Déclinaison directe des Blancpain Bathyscaphe, — au moins pour les premières versions, — ces jolies petites montres de plongée avaient une autre proche parente, elle aussi sortie de la cuisse de Blancpain : la Moeris Bathyscaphe.

Lire la suite de « Moeris Bathyscaphe : une autre « Baby Blancpain » »

Tritium : comment s’y retrouver dans les maquages ?

Avant d’être cette substance qui, de la vanille au caramel en passant par la pistache, adopte les nuances les plus gourmandes en vieillissant sur les cadrans et les aiguilles de nos montres préférées, le tritium est le matériau luminescent qui succéda au radium pour assurer la lisibilité des garde-temps dans l’obscurité. Avec encore quelques nuances, signalétiques cette fois.

Lire la suite de « Tritium : comment s’y retrouver dans les maquages ? »

Dacor et les montres de plongée

Dacor n’a rien d’une maison horlogère puisqu’il s’agit en réalité de l’un des cinq premiers fabricants américains d’équipements de plongée. À ce titre, cette firme du Middle West fondée par un passionné, ne s’est pas privée de « badger » des montres de plongée à ses couleurs, à l’image, par exemple, de la Spirotechnique.

Lire la suite de « Dacor et les montres de plongée »

Waltham Skindiver : la « Baby Blancpain »

Si l’appellation « Baby Panerai » s’est imposée pour qualifier une famille d’adorables montres de plongée des années 1960 inspirées des productions de la prestigieuse Officine italienne, la Waltham Skindiver peut sans conteste revendiquer le surnom de « Baby Blancpain ». Et ce d’autant plus tranquillement qu’elle est un rejeton légitime de la grande maison…

Lire la suite de « Waltham Skindiver : la « Baby Blancpain » »

Unimatic Modello Uno, réf. U1-D

Les start-up horlogères se multiplient depuis quelques années, signe que la crise structurelle qui touche l’industrie horlogère traditionnelle — les grandes maisons suisses, pour ne pas les nommer — ne signifie pas que le secteur se trouve pour autant frappé de déclin généralisé. La créativité et l’esprit d’entreprise restent bien présents, avec des réalisations dignes d’intérêt y compris à des niveaux de gamme très abordables. Les montres Unimatic en offrent une illustration et, singulièrement, le Modello Uno présenté aujourd’hui.

Lire la suite de « Unimatic Modello Uno, réf. U1-D »

Vous avez dit : « Baby Panerai » ?

Dans l’histoire des montres de plongée, la conquête des grandes profondeurs franchit une étape importante en 1963. Parmi les pionnières : de « petites » montres à la physionomie particulière mais savamment conçues, aujourd’hui surnommées « Baby Panerai » par les collectionneurs.

Lire la suite de « Vous avez dit : « Baby Panerai » ? »