W.W.W. Dirty Dozen : la Record

Parmi les douze W.W.W., la Record a la particularité d’être… loin des records ! Pour autant, elle affiche un diamètre très respectable, un superbe cadran laqué et elle est encore relativement facile à trouver compte tenu de sa production importante. Sans doute la plus abordable des Dirty Dozen, c’est une parfaite entrée en matière.

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : la Record »

Eterna type Majetek

Une forme originale, des dimensions généreuses, des sensations mêlées de robustesse et d’élégance… la montre qui nous intéresse aujourd’hui peut déjà revendiquer un design réussi. Elle a également pour elle d’avoir été, dans les années 1930-1940, l’intime compagnon d’individus plongés dans la tourmente de la Deuxième Guerre mondiale. Revue de la passionnante et attachante Eterna type « Majetek ».

Lire la suite de « Eterna type Majetek »

W.W.W. Dirty Dozen : présentation de la famille

Douze comme les mois de l’année, les coups de minuit, les apôtres et les salopards. Si vous demandez à un ami s’il connaît ces derniers, il risque de penser immédiatement à un film avec Lee Marvin et Charles Branson, ou bien à un parti politique quelconque… à moins qu’il soit amateur de montres et, plus particulièrement, de montres militaires. S’il fait partie de cette élite de l’humanité, il évoquera en effet une collection de douze modèles conçus en 1943-1945 par autant de marques, des plus prestigieuses aux plus confidentielles, pour les besoins de l’armée britannique : les W.W.W. (Wristlet Watch Waterproof). Présentation d’une famille que les collectionneurs ont affectueusement nommée la Dirty Dozen. (Comme le film, donc.)

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : présentation de la famille »

Omega Seamaster réf. 176.007

Dans la série des chronographes Omega un peu oubliés, la 176.007 mérite un brin d’attention. Premier chronographe automatique commercialisé par Omega, c’est aussi un élégant accessoire pour globe-trotter.

Lire la suite de « Omega Seamaster réf. 176.007 »

Lèche-vitrine virtuel avant enchères londoniennes

La prochaine vente de Watches of Knightsbridge aura lieu le 17 septembre prochain. Près de quatre cents lots de montres et horloges anciennes dont quelques pépites. Et vous, sur quoi flashez-vous ?

Lire la suite de « Lèche-vitrine virtuel avant enchères londoniennes »

Tissot PR 516 : les chronographes

Aujourd’hui, Tissot inscrit son nom au rang des marques un peu dévaluées par rapport à la qualité de leurs productions passées. L’avantage de cette malheureuse réputation, c’est bien entendu que ces dernières sont encore très abordables. En bref, un chronographe seventies à trois compteurs plein de personnalité pour moins de mille euros, c’est encore possible !

Lire la suite de « Tissot PR 516 : les chronographes »

Auricoste type 20 : démontage du calibre Lemania 2040

Démonter un Lemania 2040 flyback : voilà une opération osée, sachant que les pièces de rechange ne se trouvent pas sous le sabot d’un cheval… C’est à ce spectacle rare que vous assisterez en visionnant cette vidéo !