Chronographe Vulcain, cal. Landeron 149

On pourrait se dire : tiens, un avatar d’Heuer 404 : diamètre contenu, boîtier enveloppant, cadran sportif avec ce fond noir, ces index élégants, cette échelle tachymétrique… Tout droit issu des années 1960, voici unE Vulcain qui, même sans oreilles pointues, n’aurait pas laissé M. Spock indifférent.

Lire la suite de « Chronographe Vulcain, cal. Landeron 149 »

Chronographes à cadran décimal : 2. Les autres marques

Si Meylan tient le haut du pavé sur le marché du chronographe décimal, comme nous l’avons vu dans la première partie de cet article, ce n’est pas la seule marque à avoir proposé de tels instruments. Voici quelques exemples… de B à Z !

Lire la suite de « Chronographes à cadran décimal : 2. Les autres marques »

Chronographes à cadran décimal : 1. La saga des chronos Meylan

Nous avions abordé, dans un précédent article, les différents types d’échelles présents sur les montres : tachymétrique, pulsométrique, télémétrique, etc. Parmi elles, l’échelle décimale est des plus rares et des Plus insolites. L’arrivée d’un chronographe Meylan nous a fourni l’occasion de creuser un peu la question.

Lire la suite de « Chronographes à cadran décimal : 1. La saga des chronos Meylan »

Yema lance officiellement le premier modèle de sa gamme Heritage : la Superman

On en sait plus sur la nouvelle gamme Heritage de Yema : avec le lancement aujourd’hui des pré-commandes de la Superman Heritage, la marque française en a profité pour détailler ce nouveau modèle (très très fidèle à celui d’origine) et lever un coin de voile sur les trois chronographes qui vont suivre dans les mois à venir…

Lire la suite de « Yema lance officiellement le premier modèle de sa gamme Heritage : la Superman »

Chronomaster Aviator Sea Diver : 4. Les Landeron 248

Après avoir abordé les versions composant la première et la deuxième génération de Chronomaster Aviator Sea Diver, voici une déclinaison un peu particulière : des Croton CASD produites avec un mouvement Landeron 248.

Lire la suite de « Chronomaster Aviator Sea Diver : 4. Les Landeron 248 »

W.W.W. Dirty Dozen : la Record

Parmi les douze W.W.W., la Record a la particularité d’être… loin des records ! Pour autant, elle affiche un diamètre très respectable, un superbe cadran laqué et elle est encore relativement facile à trouver compte tenu de sa production importante. Sans doute la plus abordable des Dirty Dozen, c’est une parfaite entrée en matière.

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : la Record »

W.W.W. Dirty Dozen : la Timor

Timor fait partie des marques les plus confidentielles de cette série de douze. Sans doute est-ce même la plus obscure… Dédaignée, elle n’est pourtant ni la plus courante, ni la moins désirable. C’est du moins ce que nous allons tenter de montrer ici !

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : la Timor »

W.W.W. Dirty Dozen : l’Eterna

C’est sans doute la plus sous-évaluée des Dirty Dozen, ces montres commandées par l’armée britannique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’Eterna W.W.W. est rare, élégante, dotée d’un superbe mouvement, le tout provenant d’une manufacture prestigieuse. Qu’attendent les collectionneurs pour lui rendre justice ?

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : l’Eterna »

W.W.W. Dirty Dozen : la Cyma

Dirty Dozen à la mode, la Cyma est plébiscitée depuis quelques mois par les amateurs. Mais que se cache-t-il derrière cette marque peu connue et ce grand boîtier en acier ? Il est temps d’en savoir plus !

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : la Cyma »