à la Une

ZRC Grands Fonds 300 m

Comment une petite manufacture de Haute-Savoie a-t-elle réussi à produire, pendant vingt-cinq ans, des montres de plongée d’une  qualité remarquable, dont la réputation a fait le tour du monde et qui ont équipé, notamment, la Marine nationale, les Pompiers de Paris et, paraît-il, l’équipe de France de ski nautique ?

Lire la suite de « ZRC Grands Fonds 300 m »

Récréation à l’oignon

Une Eterna 154 FTP, une Wittnauer Professional 7004A, l’envie de prendre le temps d’une petite récréation avec un oignon rouge au retour des courses du samedi matin… Cette séance photo n’a aucune autre ambition que profiter de ces couleurs, plus rares sur le marché horloger que sur celui des fruits et légumes, et montrer qu’elles peuvent donner des résultats vraiment cools…

 

Titus Calypsomatic 7986

Avec la 7986, la Titus Calypsomatic parvient à maturité. C’est la référence qui, tout en étant l’une des moins rares, est sans doute la plus désirable. Mais attention : elle se décline elle-même en plusieurs versions…

Lire la suite de « Titus Calypsomatic 7986 »

Chronographe Hanhart cal. 40

Sachant qu’une distance peut se déduire d’une vitesse et d’une durée, la navigation et l’horlogerie sont associées depuis des temps lointains. L’aviation, avant l’invention du GPS, n’a fait qu’intensifier cette relation déjà intime, faisant du chronographe de pilote un instrument non seulement important mais vital. C’est dire que, dans l’armée qui était alors la plus avancée du monde, les pilotes devaient disposer de ce qui se faisait de mieux en la matière. Nous sommes dans l’Allemagne de la fin des années 1930 et voici l’un des chronographes dont furent dotés ses officiers : l’Hanhart monopoussoir, calibre 40.  Lire la suite de « Chronographe Hanhart cal. 40 »

Vous avez dit : « Baby Panerai » ?

Dans l’histoire des montres de plongée, la conquête des grandes profondeurs franchit une étape importante en 1963. Parmi les pionnières : de « petites » montres à la physionomie particulière mais savamment conçues, aujourd’hui surnommées « Baby Panerai » par les collectionneurs.

Lire la suite de « Vous avez dit : « Baby Panerai » ? »

Aquastar Seatime : l’autre perle des Océans

Déjà évoquée plusieurs fois sur ce blog, la marque Aquastar a livré, à la fin des années 1960, un modèle dont l’audience, restée relativement confidentielle jusqu’à présent, mérite pourtant un brin d’attention : la Seatime.

Lire la suite de « Aquastar Seatime : l’autre perle des Océans »

Dugena : un chronographe de régate

Au programme : un boîtier étanche qui fait un peu penser aux « Sous-Marine 300 mètres », une jolie lunette mobile un peu passée et un cadran de chronographe de régate. Ça change des Yema Yachtingraf et c’est, accessoirement, beaucoup plus rare…

Lire la suite de « Dugena : un chronographe de régate »

Tudor Submariner : génération Snowflake

Au cours de la longue carrière de la Submariner, il est une période où Tudor a délibérément recherché la distinction par rapport à sa maison mère, Rolex. Cette volonté s’est traduite par l’apparition des versions snowflake, qui ont connu une très honorable diffusion de 1968 à 1980.

Lire la suite de « Tudor Submariner : génération Snowflake »

Zenith A3630

Si je vous parle de Zenith, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit, spontanément ? Probablement le chronographe El Primero. Peut-être aussi, dans un deuxième temps, une montre automatique « civile » et élégante que portait votre grand-père ou un chronographe Cairelli… Il y a peu de chances, en revanche, qu’apparaisse l’image d’une montre de plongée. Et pourtant, l’A3630 est là pour démontrer que Zenith a aussi produit quelques plongeuses dignes qu’on s’en souvienne.

Lire la suite de « Zenith A3630 »