Zenith réf. A277 : il ne lui manque qu’une star…

Entre les Rolex Daytona, Omega Speedmaster et Heuer Autavia, le marché des chronographes sportifs est bien occupé à la fin des années 1960. Dans le radar des collectionneurs, ces trois modèles occupent les places d’honneur, occasionnellement concurrencés par Universal Genève, Girard Perregaux ou Mathey Tissot. Zenith, avant l’apparition du calibre El Primero qui reste en mémoire comme le premier mouvement de chronographe automatique, avait pourtant largement de quoi se défendre avec son A277.

Lire la suite de « Zenith réf. A277 : il ne lui manque qu’une star… »

Chronographe Enicar 2342 : Arlequin chez Racine…

Étrangement, le caractère si attachant de la marque Enicar a mis du temps à être reconnu. Elle nous a pourtant offert des modèles toniques, sans jamais sacrifier l’élégance à la fantaisie. En voici un bel exemple avec ce chronographe de la fin des années 1960.

Lire la suite de « Chronographe Enicar 2342 : Arlequin chez Racine… »