Zenith réf. A277 : il ne lui manque qu’une star…

Entre les Rolex Daytona, Omega Speedmaster et Heuer Autavia, le marché des chronographes sportifs est bien occupé à la fin des années 1960. Dans le radar des collectionneurs, ces trois modèles occupent les places d’honneur, occasionnellement concurrencés par Universal Genève, Girard Perregaux ou Mathey Tissot. Zenith, avant l’apparition du calibre El Primero qui reste en mémoire comme le premier mouvement de chronographe automatique, avait pourtant largement de quoi se défendre avec son A277.

Lire la suite de « Zenith réf. A277 : il ne lui manque qu’une star… »