Noodia Book : livre-hommage à un grand collectionneur

Voilà déjà bientôt deux ans que Laurent « Noodia » est parti sous des cieux où les montres sont inutiles à mesurer le temps. Ses proches et ses amis ont souhaité, par un livre, rendre l’hommage que méritait le collectionneur précurseur et l’homme délicieux qu’il était. L’ouvrage est en pré-commande sur le site de son éditeur.

De l’automobile à l’horlogerie, il n’y a qu’un pas et tellement de correspondances… Dans les deux domaines, Laurent « Noodia » avait la passion des carrosseries voluptueuses et brutales autant que des belles mécaniques. Heuer, qui reste aujourd’hui la marque la plus étroitement associée au sport automobile, fut son premier terrain de chasse. Mais il y eut aussi Universal Genève, dont il était grand connaisseur, et d’autres marques qui, à l’époque, laissaient indifférents ceux qui ne juraient encore que par les trois ou quatre « grandes » manufactures.

Je n’avais pas eu, malheureusement, l’occasion de le rencontrer mais j’ai déjà dit l’influence qu’il avait eue sur ma trajectoire personnelle. Entré un peu tard dans la danse, un peu trop discret aussi sans doute pour aller au devant de cette icône de la « communauté »? J’ai échangé quelques fois avec lui mais j’ai surtout observé de loin, avec admiration. Admiration pour l’œil incomparable de Noodia. Cet œil qui lui avait permis de réunir quelques-unes des plus belles montres qui soient, ces modèles magiques qui combinent une grande rigueur dans le design et la touche de fantaisie sans laquelle la beauté reste froide. Admiration aussi pour son aura. Son rayonnement aurait pu en faire un « gourou » ombrageux, jaloux de sa science et cultivant une cour d’obligés mais ç’aurait été trahir sa nature généreuse. Qui n’a pas lu, captivé, les revues qu’il publiait régulièrement sur le forum Montres mécaniques ? Qui n’a pas parcouru, émerveillé, les magnifiques photos qu’il partageait ? Quant à ceux qui l’ont côtoyé ou simplement échangé ponctuellement avec lui, ils saluent tous sa disponibilité, son érudition et sa bienveillance.

Cet œil et cette aura, voilà finalement les deux éléments que l’on trouve dans le livre Noodia Book – From Time to Time, voulu pour son épouse et réalisé grâce à des contributions envoyées du monde entier. L’une des principales chevilles ouvrières de cet ouvrage, Jérôme « Djayrom » raconte : « Laurent était aussi un homme de partage et il nous semblait bien de lui rendre ce qu’il avait donné à beaucoup durant des années. Il croyait à l’esprit communautaire pour la montre comme dans celui de l’automobile. Partager était naturel et permettait d’obtenir plus rapidement des connaissances ». Noodia Book est ainsi un livre-hommage, sans pour autant verser dans la glorification. « Il aurait eu cinquante ans et il nous semblait pertinent de sélectionner cinquante montres qu’il aimait pour les faire découvrir et partager au plus grand nombre. C’est finalement un certain travail de mémoire que nous avions envie de lui rendre », résume Djayrom. Ainsi le choix a été fait de réunir cinquante montres et autant de témoignages sur le rapport entre Laurent, ces montres et chacun des trente-trois contributeurs. Autant de souvenirs de recherches, de doutes parfois, de rencontres…

S’il ne s’agit pas d’un livre sur les montres — il est notamment dépourvu de descriptifs techniques, — Noodia Book est loin d’être exempt d’intérêt horloger : « Laurent avait toujours le bon feeling et il sentait les tendances, rappelle Djayrom. Il était surtout très éclectique dans ses choix et il a couvert une grande période horlogère en remontant le temps puisqu’il est parti des années 60 pour remonter le temps jusqu’aux années 30-40. C’est cette grande diversité qui fait aussi l’intérêt de cet ouvrage. » Une diversité qui fait du livre un émouvant recueil d’histoires horlogères autant qu’un bel aperçu d’histoire horlogère.

Noodia book 2.jpg

Pour une bonne cause !

Laurent, au travers de son parcours personnel, avait décidé d’aider l’association Mécénat cardiaque. Son épouse a souhaité poursuivre cette œuvre avec ce livre : au-delà de couvrir les frais liés à sa réalisation, le produit de la vente de chaque exemplaire permettra de faire un don à cette association, directement versé par l’imprimeur.

Un premier tirage avait été effectué il y a quelques semaines. Cent exemplaires vite réservés… C’est pourquoi un nouveau tirage est disponible en pré-commande que le site de l’éditeur.

Références
  • Forum Montres mécaniques. [fr] Hommages rendus à Noodia à l’annonce de sa disparition.
  • Forum Montres mécaniques. [fr] Présentation du livre Noodia Book.
  • Moonphase.fr. [fr] Simon et Djayrom parle de Noodia.
  • Librisphaera.com. [fr] Page du site de l’éditeur où l’ouvrage est disponible en pré-commande.
  • Flickr. Si vous n’avez pas encore fait un tour sur le compte Flickr de Noodia, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas réparer cette lacune car celui-ci est toujours en ligne. Même si son contenu a été considérablement allégé, il reste quelques splendides photos pour découvrir cet autre talent de Laurent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s