Titus Calypsomatic 7986

Avec la 7986, la Titus Calypsomatic parvient à maturité. C’est la référence qui, tout en étant l’une des moins rares, est sans doute la plus désirable. Mais attention : elle se décline elle-même en plusieurs versions…

Soulignons d’emblée qu’il reste difficile d’établir à la fois la chronologie certaine et une typologie rigoureuse des variantes ayant existé sur ce modèle. Nous pouvons, en revanche, inventorier les éléments distinctifs et libre à chacun de déduire les combinaisons possibles de ces derniers.

 

Caractéristiques communes à l’ensemble des versions

En premier lieu : le boîtier, qui est le même que celui de la 7840 jusque dans la forme du fond vissé. Les inscriptions sont, en revanche, disposées différemment sur ce dernier : les mentions WATERPROOF NON MAGNETIC SWISS INCABLOC STAINLESS STEEL étant reportées sur le méplat.

TITUS

La couronne est également conservée sur l’ensemble des versions : toujours vissée, proéminente et signée des palmes représentant la marque, elle perd cependant du bombé et du volume par rapport à celles qui équipent la 7085 et la 7840.

La lunette est crantée et bidirectionnelle comme sur la 7840. Réalisée en alliage et peinte, elle présente un aspect légèrement bombé qui n’est pas pour rien dans la sensation de « profilage » qui se dégage de la 7986, comme si elle épousait davantage le poignet que ses devancières.

Le mouvement, enfin, reste un ETA 2472 (date semi-rapide) et le bracelet métal, au look Oyster revendiqué, s’avère toujours d’aussi piètre qualité… si bien que trouver un bracelet ni tordu ni détendu relève presque de la gageure.

TITUS Calypsomatic réf. 7986 bracelet - Img ND 01

Caractéristiques du calibre ETA 2472
• Automatique
• Date semi-rapide
• 11,5 lignes
• 25 rubis
• Fréquence : 18 000 A/h
• Réserve de marche : 42 heures

 

Cadrans

Les 7986 se rencontrent très majoritairement avec un cadran gilt laqué. Le fond de celui-ci est, le plus souvent, plutôt argenté (photo de droite ci-dessous) ; certains exemplaires, plus rares, affichent cependant un cadran à fond clairement doré (photo de gauche). On pourrait éventuellement supposer que ces derniers seraient en fait… les premiers, à savoir le stock résiduel de cadrans utilisés pour la 7840.

D’autres exemplaires sont équipés d’un cadran mat — les écritures étant alors peintes en blanc. On peut imaginer que ces versions seraient, pour leur part, plus tardives et annonceraient la référence suivante (8031), laquelle n’est connue qu’avec ce type de cadran.

Dans tous les cas, le guichet à trois heures laisse apparaître une date alternativement rouge (dates paires) ou bleue (dates impaires).

 

Aiguilles

Du côté des aiguilles, la grande seconde reste fidèle à la forme lollipop habituelle. En revanche, l’aiguille des heures se rencontre en principe au format Mercedes (même si quelques exemplaires à aiguille lollipop paraissent également d’origine), parfois associée à une aiguille des minutes de type crayon (fine) qui lui donne encore davantage que d’habitude cette petite allure de Rolex 6536 ; le reste du temps, cette dernière conserve le type pelle que l’on trouve sur les autres références.

 

 

Version Dacor

Dacor est un ancien fabricant de matériel de plongée, aujourd’hui fusionné avec Mares. La société fut fondée en 1953 par Sam Davison Jr. in Evanston (Illinois) — Dacor est d’ailleurs la contraction de « The Davison Corporation » — et figurait parmi les cinq pionniers de ce secteur aux États-Unis avec U.S. Divers, Healthways, Voit et Swimaster. Pour la petite histoire, c’est un régulateur de plongée Dacor qui fut utilisé par Ben Burtt, bruiteur du film Star Wars,  pour créer l’oppressante respiration de Dark Vador…

Or donc, fidèle lecteur, vous savez que ces fournisseurs de matériel de plongée incluent souvent des montres à leur catalogue. La plupart sont vendues sous leur marque d’origine mais certaines sont « rebadgées » par le distributeur. Ainsi trouve-t-on, par exemple, des skin diver parées du logo VOIT ou de la marque U.S. Divers, sans parler des modèles (Blancpain, Squale, Auricoste…) portant les couleurs d’Aqualung ou de la Spirotechnique…

AQUALUNG - Img Ken 06 2

Dacor ne fut pas en reste, dans les années 1960-1970, en distribuant quelques exemplaires de Titus Calypsomatic, référence 7986 puis 8930, sous sa marque. Ces rares Titus se distinguent donc notamment par leur cadran spécifique, le logo DACOR se substituant à la marque TITUS, mais aussi par une lunette différente. Enfin, la mention DACOR surcharge le fond de boîte et remplace TITUS sur la boucle du bracelet acier.

TITUS – Version 2

 

Voilà… l’histoire ne touche pas encore à sa fin mais on peut considérer que la Calypsomatic arrive à son summum avec cette 7986. La 8031, si elle reprend une bonne partie des ingrédients qui font le charme de sa devancière, ne bénéficie plus du cadran gilt ; n’est-ce pas là signe de déclin ? Pour en avoir le cœur net, rendez-vous au prochain épisode !

 

Références
  • Omega Forums. [En] Un fil de discussion où apparaissent quelques 7986.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s