Farewell, Sir

Sean Connery, en dépit d’une carrière nourrie de bien d’autres grands films — À la poursuite d’Octobre rouge, Le Nom de la Rose, La Colline des hommes perdus…, — restera surtout comme la première, la plus illustre incarnation du héros de Ian Fleming. Pour nous autres, amateurs de montres anciennes, ce James Bond reste en particulier ce héros à l’élégance sans faille, britannique jusqu’au bout des ongles… ou presque. La Rolex Submariner ref. 6538 qu’il porte dans James Bond contre Dr. No serait-elle devenue une icône horlogère sans lui ?

Farewell, Sir.

Titus Calypsomatic 7985 : une vraie « big crown » sans descendance

On pourrait presque la qualifier de « hors série »… La Titus Calypsomatic réf. 7985 est, nonobstant la réf. 3552 apparue en dernier pour « finir les stocks », la dernière des Calypsomatic à utiliser une variante du boîtier à cornes percées. Ce n’est pas la moindre de ses particularités…

Lire la suite de « Titus Calypsomatic 7985 : une vraie « big crown » sans descendance »