W.W.W. Dirty Dozen : l’Eterna

C’est sans doute la plus sous-évaluée des Dirty Dozen, ces montres commandées par l’armée britannique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’Eterna W.W.W. est rare, élégante, dotée d’un superbe mouvement, le tout provenant d’une manufacture prestigieuse. Qu’attendent les collectionneurs pour lui rendre justice ?

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : l’Eterna »

W.W.W. Dirty Dozen : présentation de la famille

Douze comme les mois de l’année, les coups de minuit, les apôtres et les salopards. Si vous demandez à un ami s’il connaît ces derniers, il risque de penser immédiatement à un film avec Lee Marvin et Charles Branson, ou bien à un parti politique quelconque… à moins qu’il soit amateur de montres et, plus particulièrement, de montres militaires. S’il fait partie de cette élite de l’humanité, il évoquera en effet une collection de douze modèles conçus en 1943-1945 par autant de marques, des plus prestigieuses aux plus confidentielles, pour les besoins de l’armée britannique : les W.W.W. (Wristlet Watch Waterproof). Présentation d’une famille que les collectionneurs ont affectueusement nommée la Dirty Dozen. (Comme le film, donc.)

Lire la suite de « W.W.W. Dirty Dozen : présentation de la famille »

Certina DS réf. 5801 113

Les initales « DS » vous feront spontanément penser à une illustre Citroën lancée en 1955 et qui, tant elle était en avance sur son temps, réussira l’exploit d’une carrière commerciale de deux décennies. Amateurs de montres, vous songerez peut-être aussi aux Certina qui utilisent un système de « double sécurité » pour résister aux chocs. Parmi les nombreux modèles parés de ce label depuis 1959, la 5801 113, lancée en 1964, est celle qui vous est présentée aujourd’hui. Une plongeuse pas courante, qui ne manque pas de charme…

Lire la suite de « Certina DS réf. 5801 113 »