Une Tudor « MN » pas comme les autres

Voici une Tudor Submariner pas comme les autres. Outre son état sensationnel, elle présente une configuration particulièrement rare. Habituellement, les Tudor « Sub » de cette période se rencontrent soit avec le cadran à quatre triangles, soit avec le fameux snowflake. Celle-ci, avec son cadran noir à triangle unique à douze heures et ses index « bâton » à trois, six et neuf heures, est correcte mais déjà atypique à ce titre. Rare sur une Submariner 94110 « ordinaire », ce cadran l’est plus encore sur une version militaire !

Cette montre fut en effet attribuée, en 1980, à un officier de la Marine nationale servant sur le sous-marin d’attaque Agosta. Son numéro de série (89XXXX) correspond aussi à quelques exemplaires connus pour avoir été attribués à la Marine canadienne notamment. Dans la série sur les Submariner, en voilà une qu’on ne croise que rarement. Elle est actuellement visible (et réservée) sur le site Sweeping Hand.

Un commentaire sur « Une Tudor « MN » pas comme les autres »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s