Un chronographe Hyde Park…

Hyde Park est un horloger américain à qui Léonidas a fourni quelques modèles. Celui-ci, que l’on peut dater du milieu des années 1950, comporte d’ailleurs les traits typiques des productions de la maison suisse, à commencer par ces spectaculaires sous-compteurs de grand diamètre et le style très épuré et fonctionnel des inscriptions.

Cette montre me rappelle pourquoi j’aime tant les chronographes : ces cinq aiguilles réparties sur trois cadrans font affleurer la mécanique plus que dans une simple montre à deux ou trois aiguilles. Et puis, avec un chronographe, on est à la fois spectateur et maître du miracle miniature qui oscille et bascule sous le cadran. C’est une délicieuse sensation.