Rotary

Découvrez l’histoire de cette marque…

La marque Rotary, fondée par Moïse Dreyfuss à La Chaux-de-Fonds en 1895, est longtemps restée la propriété de la famille, ce qui faisait de cette dernière la plus ancienne famille propriétaire d’une marque d’horlogerie en activité, en 2014.

La qualité des productions assure un succès rapide aux montres Rotary. Son logo à roue crantée est introduit en 1925, assurant depuis, sans évolution majeure, l’identification de la marque, qui cohabite avec une marque plus exclusive et confidentielle : Dreyfuss & Co.

En 1934, Rotary lance sa première montre antichoc en utilisant une technologie innovante.

Dans les années 1920, Georges et Sylvain Dreyfuss, qui ont repris la direction de la société, commencent à exporter leurs montres en Grande-Bretagne. Cette destination devient le principal marché et cette popularité amène même, Rotary, en 1940, à devenir fournisseur officiel de l’armée britannique en entrant dans la grande famille des montres « ATP » (pour Army Trade Pattern), c’est-à-dire les dix-sept modèles reconnus par le Ministry of Defence comme conformes au cahier des charges fixé en 1939. Naturellement, cette qualification contribue plus encore à la promotion et l’adoption de la marque dans le pays, au point que celle-ci finit par être perçue comme une marque anglaise !

En 1942, Rotary dévoile sa première montre à mouvement automatique. Bien que la firme n’ait jamais produit ses propres mouvements, elle a toujours réalisé ses modèles à partir de calibres provenant de fabricants de bon niveau tels que Valjoux, Landeron, ETA et A. Schild.

En 1973, la première montre à quartz arrive au catalogue. La proximité avec le Royaume-Uni reste forte et Rotary sponsorise même l’écurie de Formule 1 British Racing Motors ainsi que de nombreux événements sportifs.

ROTARY sponsorise l’écurie de Formule 1 British Racing Motors en 1976.

D’ailleurs, bien que Rotary soit toujours membre de la Fédération de l’industrie horlogère suisse, son quartier général est installé au Royaume-Uni en 2000, 13-16 Elm Street à Londres tandis que les bureaux en suisse déménagent à Neuchâtel l’année suivante.

En 2014, la société est cédée par Robert Dreyfuss, successeur de Teddy et quatrième génération à la tête de l’entreprise, à un groupe d’investisseurs chinois — Citychamp Watch & Jewellery Group Limited. La marque produit aujourd’hui une gamme de montres fabriquées en Suisse qui cohabite avec une gamme plus accessible assemblée en Asie avec des mouvements japonais et chinois. Particularité : tous les modèles sont labellisés water resistant et conformes à son Dolphin Standard, norme qui garantit l’usage dans des conditions de nage et de plongée courantes.

Un commentaire sur « Rotary »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.