Omega Railmaster Co-Axial Chronometer : future classique

Au pays du vintage, des cadrans patinés et des verres acrylique, que vient faire une montre du début des années 2000 ? Intruse, l’Omega Railmaster Co-Axial ? Pas tant que ça…

Lire la suite de « Omega Railmaster Co-Axial Chronometer : future classique »

Omega Seamaster réf. 176.007

Dans la série des chronographes Omega un peu oubliés, la 176.007 mérite un brin d’attention. Premier chronographe automatique commercialisé par Omega, c’est aussi un élégant accessoire pour globe-trotter.

Lire la suite de « Omega Seamaster réf. 176.007 »

Omega Seamaster 300 165.024 et 166.024

Sur le podium des montres de plongée emblématiques des années 1960, la volumineuse Seamaster 300 d’Omega, référence ST 165.024 ou 166.024, ne fait pas jeu égal avec la Rolex Submariner en notoriété mais elle a de bons arguments pour lui disputer la palme de la qualité, de l’efficacité et du charme. Revue détaillée d’un modèle pour amateur éclairé.

Lire la suite de « Omega Seamaster 300 165.024 et 166.024 »

Question d’échelle…

On peut lire bien des choses sur un cadran. À l’aide d’une lunette ou d’un rehaut mobile, on peut en mesurer et en calculer bien plus encore. Tout est question d’échelle… Revue des principales.

Lire la suite de « Question d’échelle… »

Omega Seamaster Chronostop, réf. 145.007

Seamaster Chronostop… derrière cette appellation se cache un modèle injustement méconnu et pourtant pourvu de bien des qualités, à commencer par sa forte personnalité et son intéressante fonction de chronométrage. Sans parler de sa croissante rareté !

Lire la suite de « Omega Seamaster Chronostop, réf. 145.007 »