Sous-Marine 300 mètres

Voici deux plongeuses avec quelques points communs. Outre qu’elles ont dû être commercialisées grosso modo à la même époque, elles partagent les mêmes mensurations et pour cause : il s’agit du même boîtier « Sous-Marine 300 mètres », breveté en Suisse sous le numéro 4.952/65. Avec un boîtier et un fond particulièrement épais et une conception d’étanchéité rigoureuse, ces montres remplissent mieux leur fonction de plongeuse que bien des modèles de prestige ! On les trouve sous diverses marques : le site Montresanciennes.fr, d’où furent tirées ces informations cite les marques Huf Prestige, Kelbert, Mogador et Tinnes ; on pourrait donc y ajouter Aurore et Michel Herbelin, comme ci-dessus, mais aussi Codhor, Corail et d’autres sans doute…