Faut-il impérativement mettre à l’heure sa montre en tournant les aiguilles dans le sens horaire ?

Il est 8 heures 12, vous êtes déjà en retard et la montre que vous avez choisie aujourd’hui s’est arrêtée sur 8 heures 32. Est-il imprudent de simplement la retarder de vingt minutes plutôt que de faire faire aux aiguilles des tours de cadran ?

D’une manière générale, il est admis que, pour une montre sans date, il n’y a pas de contre-indication à actionner les aiguilles dans les deux sens. Lorsque la fonction date est présente, il convient en revanche d’être plus attentif si l’aiguille des heures se trouve dans la zone où s’enclenche le passage de date (pour compter large : à partir de 9 heures). Dans ce cas, entraîner le mécanisme à rebours peut avoir de fâcheuses conséquences et il est donc alors recommandé d’assumer quelques tours de couronne supplémentaires…

Inversement d’ailleurs, lorsque la montre possède la fonction « date rapide », c’est-à-dire lorsqu’elle équipée d’un cran intermédiaire permettant d’entraîner directement le disque de date au lieu d’être obligé de parcourir vingt-quatre heures, il est fortement conseillé de positionner les aiguilles loin de minuit, entre 5 h 20 et 7h40 pour éviter tout « conflit d’engrenages » susceptible de causer des dommages.

D’autres questions (pas) bêtes ? N’hésitez pas à les poser, cette rubrique est faite pour ça ! Pour cela, rendez-vous sur la page A propos, où vous attend le formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s