Agir Watch Skin Diver 20 ATM

Revue d’une petite plongeuse de marque confidentielle arrivée récemment dans la collection…

Fondée à Biel en 1926, la maison Agir Watch avait été intégrée au groupe de Filippo Giardello (Philip Watch). Toujours active avec des volumes de production confidentiels, elle fait aujourd’hui partie de la Swiss Watch Company établie près Milan. Elle se targue de trois étoiles qui ressemblent au label du Cetehor mais n’ont en réalité de vocation que commerciale (ça fait chic), tout comme sur les montres Pontiac.

 

Côté esthétique…

On a affaire à un classique boîtier type Skin Diver brossé, avec un élégant chanfrein. La lunette en alliage est graduée dans le sens croissant. La couronne n’est pas vissée mais signée d’un logo représentant une sorte de couronne à trois branches à l’intérieur de laquelle je crois lire les lettres « VON »*. Le fond de boîte, presqu’effacé par le polissage, indique les mentions d’usage, dont « AUTOMATIC CALENDAR 20 ATMOS » et le numéro 24121.

Ses dimensions sont standard pour ce type de modèle.

IMG - Dimensions V2

LHC : 38 mm. LCC : 40,6 mm. LHT : 46,5 mm. EC : 20 mm. EP : 19,5 mm.

Le cadran soleillé présente un superbe aspect champagne qui tranche avec la plupart des montres de plongée de l’époque, lesquelles privilégient le noir mat ou laqué. Les heures sont signalées par des plots, triangles ou rectangles, façon Submariner.

Le jeu d’aiguilles (heures en dauphine, minutes en chandelle, secondes en lollipop) complète un ensemble très sobre et harmonieux comme on savait en faire au début des années 1960. La dernière indication fournie par le cadran, la mention « SWISS » sans « T », nous assure en effet que la production de cette montre est antérieure à 1964.

Côté mécanique…

La belle est animée par un très joli mouvement Felsa 4007 N, non signé en l’espèce, que l’on trouve dans de nombreux modèles des années 1960 et qu’elle partage par exemple avec certaines versions d’une plongeuse rare et convoitée : l’Aqualung Skin Diver.

Ce mouvement automatique 17 rubis de 11 lignes 1/2 offre la fonction date et présente la particularité de faire un petit bruit de clic-clic lors de la rotation de la masse oscillante. Celle-ci est en effet montée sur un système de cliquets « antiretour » qui est censé améliorer le rendement du mouvement de remontage (source : Chronomania). Appelé Bidynator, ce système permet à la masse oscillante de remonter le mouvement dans les deux sens de sa rotation.

Bref, une très jolie pièce dotée d’un mouvement certes assez commun mais intéressant, très plaisante à porter, comme toutes les Skin Diver.

__________
* Si quelqu’un a des précisions sur ce logo, elles seront bienvenues !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s