Titus, cal. Landeron 185 : tournez, lunette…

Tiens, un chronographe à triple date qui ne tourne pas au Valjoux ? Cette Titus est en effet équipée d’un calibre aussi rare que particulier : le Landeron 185.

Déclinaison du banal calibre 48, le Landeron 185 présente la particularité d’afficher le jour et le mois dans deux guichets à 12 heures et la date dans le grand registre à 6 heures. Contrairement au Valjoux 72C, par exemple, le réglage ne s’opère pas par le biais de boutons poussoirs mais en faisant tourner la lunette pour la positionner sur chacun des trois points d’encliquetage puis en faisant tourner la couronne à l’envers (sens contra-horaire) pour faire défiler.

Caractéristiques
Dimensions : 13,75 pouces, Dm = 31,0 mm, Do = 31,5mm
17 rubis, 18000 A/h, 42 heures de réserve de marche.

originalCe mécanisme est très rare et ne fut vraisemblablement pas perpétué en raison de la fragilité relative du système. Sur les 3,5 millions de calibres Landeron fabriqués entre 1937 et 1970, il reste bien peu de 185. On les trouve emboîtés de manière anonyme et sous diverses marques : Chronographe Suisse, Alsta, Erzer, Titus… Ce dernier, présenté ici avec un boîtier en laiton chromé, existe également avec un boîtier plaqué or.

Le Landeron 186, cousin du 185, enrichit encore le mouvement d’un module phase de lune.

 

Références

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s