25-26 mars : XIVe Bourse horlogère de Mer

Au programme de cette année : 75 exposants, des porte-montres du XVIIIe siècle, des horloges populaires du musée Georges-Lemoine et une création horlogère du lycée Diderot en hommage au cinquantenaire de la SNSM. Sans parler de l’ambiance unique de cette fête annuelle des amateurs d’horlogerie ancienne !

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, la Bourse horlogère de Mer (Loir-et-Cher) a été fondée en 2004. Elle est aujourd’hui devenue le plus grand rendez-vous d’horlogerie ancienne en France avec ses 75 exposants et ses 1 500 visiteurs. C’est un groupe d’amis de la région Centre, tous adhérents de l’Association française des amateurs d’horlogerie ancienne (AFAHA), qui a fondé la réputation de cette manifestation organisée avec succès chaque année.

Cette année, les visiteurs sont attendus cette année pour célébrer, sur les 800 mètres carrés de la Halle aux Grains de Mer, le passage à l’heure d’été mais surtout pour découvrir de magnifiques collections de montres anciennes, d’horloges et de pendules et pour échanger avec les 75 exposants, les enseignants et les élèves des lycées professionnels et tous les passionnés de l’art horloger présents sur cette XIVe édition. Un lieu unique et incontournable en France où se côtoient, durant deux jours d’exception, néophytes, chineurs et spécialistes.

 

Un programme 2017 riche en découverte

Le public aura le plaisir de s’émerveiller devant le savoir-faire et le travail minutieux des maîtres horlogers, de dénicher à travers des milliers de pièces l’objet de leur convoitise et de feuilleter des ouvrages sur l’histoire et le patrimoine horloger. Les connaisseurs bénéficieront d’un large choix d’outillage pour réparer ou compléter leur collection. Un expert agréé sera au service des amateurs pour certifier l’authenticité des pièces ou de leur provenance.

Cette année, un collecteur privé dévoilera une trentaine de porte-montres dont les plus anciennes datent duXVIIIe siècle. Le Musée Georges-Lemoine de Lorris (Loiret) exposera des horloges populaires qui ornaient les cuisines de nos tri-aïeux.

_MG_3524 Alexandre Portheault 2016

Les organisateurs ont, comme chaque année, à cœur de promouvoir la filière horlogère et de ce fait accueilleront les élèves et les professeurs du Campus des métiers et de l’artisanat de Joué-les-Tours qui viendront partager leur enthousiasme et leurs connaissances lors d’animations.

 

Les étudiants du lycée Diderot de Paris présenteront une montre d’exception réalisée de concert avec la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) mais aussi le grand défi de leur cursus, une comtoise revisitée au design surprenant destinée à intégrer les maisons modernes. Cet objet sera proposé à la vente sur le stand du lycée.

Pour parfaire cet évènement, la Bourse offrira, lors de tirages au sort, dix stages à réaliser au cœur de l’Atelier parisien d’horlogerie.

 

Le Lycée Diderot d’Horlogerie de Paris engagé pour la bonne cause

Durant leur cursus scolaire, 12 élèves de DMA en horlogerie ont eu comme objectif la création et la réalisation d’une montre destinée à immortaliser les cinquante ans de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM). Après plusieurs réunions entre l’Atelier parisien d’horlogerie (APH) et la SNSM, le cahier des charges a été établi et les élèves ont pu présenter un prototype avant le lancement d’une série limitée.

SNSM4bis - Copie

« Il a fallu un an pour concevoir le prototype avec le bureau d’études et l’éditer en 3D. Il est prévu la création de onze montres — déjà toutes vendues, au profit de la SNSM. Cette année, les élèves et les professeurs seront présents pour exposer leurs travaux et échanger avec le public lors de la Bourse de Mer. Quatre-vingt-dix pour cent de nos élèves ont un job en sortant de l’école. Il faut, pour réussir dans ce métier, du bon sens et des compétences intellectuelles et manuelles », aime préciser Michel Boulanger, enseignant horloger à l’école de Paris. Trois écoles en France forment actuellement au métier d’horloger du CAP au BMA ou DMA avec toutes leurs spécificités : Morteau, Paris et Rennes.

 

Infos pratiques
  • Où ? Halle aux Grains à Mer (41). Accessible facilement en voiture et en train.
  • Quand ?  Samedi 25 mars de 14:00 à 19:00 et dimanche 26 mars de 10:00 à 17:30.
  • Combien ? Entrée 3 € / gratuite pour les étudiants et les moins de seize ans.
  • Contact : ib2b@wanadoo.frwww.bourse-horlogere.frwww.afaha.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s